APPRR (Association des Parents de Prêtres, Religieux et Religieuses)

www.apprr.catholique.fr

L’Association Nationale des Parents de Prêtres, Religieux et Religieuses est née en 1926, à l’initiative de Madame RIVIERE, mère de prêtres, sous le nom de « Association des Mères de Prêtres ».
En 1960, elle devient « L’Association des Parents de Prêtres », afin qu’aucun parent ne reste isolé spirituellement. (Cardinal SUHARD)
En 1965, Paul VI l’érige en « Pieuse Union ».
En 1967, l’Association se structure dans le sillage de Vatican II, sous l’impulsion de Mr Raymond IZARD, son aumônier national. Elle commence alors à ressembler à ce qu’elle est actuellement.
En 1968, elle devient « L’Association Nationale des Parents de Prêtres, Religieux et Religieuses », L’ A.P.P.R.R. d’aujourd’hui.
Amitié et entraide entre des parents, réunis par la consécration de leurs enfants, frères ou sœurs.
Découverte de la richesse de l’Eglise dans la diversité des vocations. Soutien à tous les consacrés par la prière. Ecoute des parents au long de leur propre cheminement et particulièrement dans les épreuves ou à l’annonce d’une vocation difficile à accepter. Témoignages avec les services des vocations diocésains.

Responsable : Mme Marie-José DAUDRUY

Prêtre référent : P. Pierre MARMINAT

PRIÈRE DE L’ASSOCIATION

Sainte Vierge Marie, Mère du Christ, souverain prêtre,
tu es le modèle de chacun et chacune d’entre nous.

Conduis-nous vers ton Fils pour que nous puissions témoigner
de son amour et apporter la lumière de sa parole.

Nous te prions pour nos enfants afin qu’ils soient
de vrais témoins des appels de Dieu.

Nous te prions pour les prêtres, les religieux et religieuses
et tous les consacrés, qui se sont engagés à la suite du Christ ;
pour ceux et celles qui sont parfois débordés ou harassés,
qui sont isolés ou découragés,
qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme.

Inspire-nous des pensées, des paroles et des actions
qui les aident et les soutiennent.

Aide-nous à susciter de nouvelles vocations
de consacrés et de chrétiens engagés.

Fais qu’en union, avec nos enfants
nous participions à l’extension du règne de Dieu.

Amen.