Journée Mondiale du malade

L’Eglise Universelle célèbre tous les 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, la Journée Mondiale du malade.

Son thème cette année est : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » Mat (10,8) Retrouvez l’intégralité de la lettre du Pape François pour la journée des malades en cliquant sur le lien suivant :

https://w2.vatican.va/content/francesco/fr/messages/sick.index.html

 

Cette attention aux personnes malades se décline dans nos diocèses en un Dimanche de la Santé, célébré cette année le dimanche 10 février et nous invite à être « Témoin d’une Bonne Nouvelle ». Thème tiré de la 2ème Lecture de ce jour, 1 Cor (15, 1-11).

Ce thème nous interroge : « Auprès des personnes âgées et isolées, des personnes handicapées, des malades auprès des familles et des aidants ou des soignants, de quelle bonne nouvelle sommes-nous donc porteurs ? » Notre baptême fait de chacun de nous un témoin d’une Bonne Nouvelle qui est une personne : Jésus-Christ le Fils de Dieu. Celui qui nous a révélé l’amour inconditionnel du Père proposé à chacun, et dont personne c’est exclu. Amour qui donne sens à un avenir même le plus sombre. »

(Extrait du liminaire écrit par Chantal Lavoillotte dans la revue « Témoin d’une Bonne Nouvelle » éditée pour le dimanche de la santé 2019.)

Soignants ou engagés dans une équipe d’aumônerie, de service paroissial de visites (SEM), ou tout simplement, chrétien attentif aux personnes âgées, malades, isolées, handicapées, profitons de ce dimanche  pour rappeler  que l’accompagnement des personnes souffrantes est une priorité évangélique.

Pour cela, soyons inventifs, audacieux et simples à la fois en proposant :

  • Lors de nos assemblées dominicales, un mot d’accueil, une intention de prière universelle, un témoignage de visiteurs, un envoi solennel de ceux qui portent la communion aux membres absents de nos assemblées, une célébration du sacrement des malades…
  • Un goûter convivial avec des personnes isolées, une visite ou un appel téléphonique à telle personne qui ne vient plus à la messe, un témoignage dans le journal paroissial…

Bon dimanche de la santé ! Laissons-nous habiter pleinement par la joie de l’évangile afin que nos vies toutes entières  témoignent de la Bonne Nouvelle, surtout auprès des plus souffrants de nos frères.

Devenons « contagieux »  afin de donner à d’autres le désir de se faire proches et de se mettre au service des plus fragiles.

ARTICLE CEF