« VEILLEUR, OÙ EN EST LA NUIT ? »

Aux fidèles du diocèse de Moulins

« Veilleur, où en est la nuit ? » (Is 21,11)

Chers amis,

Alors que nous poursuivons le temps du Carême, nous sommes déjà tendus vers la grande semaine sainte qui culminera avec la fête de Pâques. Cette année encore, nous ne la vivrons pas exactement comme nous en avons l’habitude. Prenons comme une grâce, les contraintes imposées par le couvre-feu, qui nous invitent à vivre d’une manière renouvelée ces différents offices.

Prenant en compte les consignes de la Conférence des Evêques de France élaborées par le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle (SNPLS), de la réalité de notre diocèse et du contexte actuel, vous trouverez ci-après les recommandations pour la semaine sainte. Elles nous engagent comme Eglise diocésaine et dans le témoignage de l’unité que nous souhaitons manifester.

 

Messe chrismale

La messe chrismale sera célébrée le lundi 29 mars à 11h à la Cathédrale de Moulins par Mgr François KALIST, archevêque de Clermont.

Tous les fidèles qui peuvent se rendre disponibles sont les bienvenus pour accompagner prêtres et diacres qui renouvelleront leurs promesses sacerdotales et diaconales.

Célébration de la Cène du Seigneur et office de la Passion et de la Croix

Compte-tenu du couvre-feu, les offices seront plus précoces que les années précédentes dans la plupart des paroisses. Ceux qui ne pourront y participer sont invités à prendre un temps de prière et de méditation de la Parole de Dieu en communion avec toute l’Eglise.

 

Vigile pascale

La vigile pascale ne pourra se vivre dans l’après-midi du samedi saint. Le Missel romain stipule que « La Veillée pascale se célèbre entièrement de nuit. Elle ne peut commencer qu’après la tombée de la nuit ; elle doit être achevée avant l’aube du dimanche. »

Une proposition diocésaine sera mise en ligne sur le site du diocèse pour que les fidèles qui le souhaitent puissent vivre une liturgie domestique à l’horaire habituel de la Vigile pascale.

 

Jour de Pâques

Pour garder l’esprit et la symbolique de la Vigile pascale, il est donc nécessaire d’opérer un déplacement. Aussi, certaines paroisses proposeront des célébrations de la Veillée pascale dès la rupture du couvre-feu, à 6h30 (et uniquement à cet horaire), alors que le jour ne sera pas encore levé.

Bien conscient de l’horaire précoce, j’invite le plus grand nombre à faire cette expérience sensible du passage de la nuit à la lumière quand nous sortirons de l’église dans le jour nouveau de Pâques. Le sens profond de la Vigile qui est passage des ténèbres à la lumière qui ne s’éteint pas pourra ainsi être vécu.

Tous, prêtres et fidèles, nous nous tiendrons comme veilleurs dans la nuit.

Dans la matinée seront aussi célébrées comme habituellement les messes du jour de Pâques dans vos paroisses.

Je suis bien conscient que ces horaires inédits ne seront pas toujours évidents et conciliables avec vos obligations professionnelles ou familiales. Néanmoins la possibilité et la joie de pouvoir célébrer le Ressuscité ensemble cette année doit être plus forte que toutes nos réticences.

Je sais pouvoir compter sur votre prière pour les prêtres de notre diocèse qui seront encore plus sollicités que les autres années pour la semaine sainte. Vous savez combien ils se réjouissent de pouvoir vivre ces jours saints avec vous.

Continuons aussi à prier pour les dix-sept catéchumènes de notre diocèse qui seront baptisés le jour de Pâques.

 

Soyez assurés de ma prière.

 

Jean-Philippe MORIN +

Administrateur du diocèse de Moulins

Nota bene : Ces recommandations diocésaines sont susceptibles de modifications en fonction des décisions gouvernementales ou préfectorales liées à l’état d’urgence sanitaire.