Journées d’études organisées par l’association Art sacré II

Mgr Jean-Louis Bruguès
Président de l’association Art sacré II
Bibliothécaire et Archiviste de la Sainte Église romaine

M. Olivier de Rohan,
Président de La Sauvegarde de l’Art français

vous invitent à participer aux

Deuxièmes journées d’études organisées par l’association Art sacré II :

La place des architectures religieuses et sacrées
dans l’espace public

qui se tiendront les 6, 7 et 8 avril 2018

au

Cercle Bourbonnais,
62, cours Jean Jaurès à Moulins 03000

avec la participation de

Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins ;
Mgr Jacques Perrier, évêque émérite de Chartres et de Lourdes ;
M. Pierre-André Périssol, maire de Moulins ;
et du Musée de la Visitation de Moulins

Deuxièmes journées d’études

La place des architectures religieuses et sacrées dans l’espace public :
contribution à une réflexion catholique.

 

En 2018, le clergé de l’Église catholique demeure toujours affectataire, dans les 36 000 communes françaises, de près de la totalité des églises construites avant 1905. Sans compter les innombrables chapelles, oratoires et calvaires qui marquent le paysage.
Ce constat implique dès lors une réflexion : ce patrimoine, à la fois architectural et mobilier, constitue-t-il un trésor pour tous, croyants ou non croyants, ou simplement pour la seule communauté catholique ?

Si un tel trésor ne concerne que les croyants, faute de moyens suffisants, sa signification sacrée ne risque-t-elle-pas à terme de disparaître à plus ou moins court de l’espace public et de s’effacer de notre culture ? A quels impératifs les catholiques sont-ils prêts pour maintenir et conserver un patrimoine aujourd’hui menacé et objet d’un vandalisme croissant?
Mais si ce trésor patrimonial est considéré comme d’intérêt général et constitutif d’une identité nationale, le clergé affectataire et les catholiques doivent alors se demander ce qu’ils peuvent envisager, notamment dans le cadre du mécénat, pour seconder l’État et les collectivités locales dans leur mission de maintien et de conservation de ce patrimoine surtout dans un contexte aujourd’hui marqué par la réduction de la dépense publique.

De la même manière, jusqu’où le clergé affectataire peut-il aller sans courir le risque d’une sécularisation de ces bâtiments sacrés auquel les exposerait une ouverture sans discernement à toute forme d’activités à caractère social ?

Après la loi de 1905, sur la séparation des Eglises et de l’Etat, après celle de 1913 portant sur les monuments et sites historiques, il convient aussi de s’interroger pour savoir comment ces lois sont aujourd’hui reçues, vécues et appliquées. Et si la protection du patrimoine en est toujours l’objectif premier ou si elle n’est devenue qu’une simple incitation plus ou moins opérante à la conservation.
Voici quelques-unes des nombreuses questions auxquelles se propose d’essayer de répondre le colloque sur la place des architectures religieuses et sacrées dans l’espace public qui se tiendra à Moulins les 6 et 7 avril prochains.

Vous trouverez en pièces-jointes, les programme et bulletin d’inscription du colloque.
Le nombre de places étant limité, nous vous incitons à vous inscrire le plus rapidement possible.

>> INSCRIPTION

Programme (susceptible de quelques modifications)

Vendredi 6 avril

– 14 h : Accueil au Cercle Bourbonnais
– 14 h 10 : accueil de M. François-Xavier d’Ussel, président du Cercle Bourbonnais
– 14h 15 : intervention de M. Pierre-André Périssol, maire de Moulins
– 14 h 30 : Ce que disent nos murs par Mgr Jean-Louis Bruguès
– 14 h 55 : 1950-2018 : la construction des églises en France, entre enfouissement et visibilité par le RP Benoît-Philippe Pekle, o.p.
– 15 h 20 : discussion
– 15 h 30 : Le cas singulier des États-Unis d’Amérique par M. Robert White, professeur à l’Angelicum
– 15 h 50 : discussion
– 16 h : Une église visible dans la cité, un défi pour le XXIe siècle par M. l’abbé Jean-François Noël, curé d’Istre avec la participation de M. David Pons, orfèvre et plasticien
– 16 h 30 : discussion
– 16 h 40 Les sanctuaires de pèlerinage par Mgr Jacques Perrier, évêque émérite de Chartres et de Lourdes.
– 17 h 10 : discussion
– 17 h 30 : visite du Musée de la Visitation
– 19 h : soirée libre
– 20 h : rencontre avec la communauté des Visitandines de Moulins

Samedi 7 avril

– 9h30 : Le musée : conservatoire d’objets périmés ? par M. Gérard Picaud directeur du musée de la Visitation et M. Jean Foisselon, directeur-adjoint
– 10 h : Les politiques publiques de restauration d’églises et leurs limites : l’exemple significatif du département de l’Allier par M. Antoine Paillet, responsable du pôle Patrimoine au Conseil départemental de l’Allier
– 10 h 20 : discussion
– 10 h 30 : La conservation et l’ouvertures des églises : les préoccupations d’un évêque d’aujourd’hui par Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins
– 11 h : discussion
– 11 h 15 – 12 h : conclusion échanges entre Mgr Jean-Louis Bruguès, Mgr Laurent Percerou et M. Olivier de Rohan, président de la Sauvegarde de l’art français
– 12 h 15 : buffet déjeunatoire (sur inscription)
– 15 h : visite du musée de la Visitation (pour les personnes qui n’ont pu s’y rendre la veille)
– 17 h 15 : visite de la prieurale de Souvigny sous la conduite de M. Antoine Paillet
– 18 h : Vêpres pontificales célébrées par Mgr Laurent Percerou et Mgr Jean-Louis Bruguès à la prieurale
– 19 : retour à Moulins et soirée libre

Dimanche 8 avril

  • 9h30 : découverte du triptyque du Maître de Moulins et du trésor de la cathédrale
  • 10 h 30 : messe pontificale en la basilique-cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation de Moulins présidée par Mgr Jean-Louis Bruguès en présence de Mgr Laurent Percerou