Procès en béatification du père Gaschon

Le Père Gaschon, né le 30 août 1732, est décédé le 28 novembre 1815. Animé par l’exemple de saint J.F Régis, il se sent appelé au service du peuple des campagnes, auquel il voulait apporter l’intelligence de la foi et les sacrements. C’est pour cela que, après avoir été ordonné prêtre en 1756, il devient missionnaire diocésain en 1765. Il exerce son apostolat notamment à partir de Notre-Dame de Banelle, sur la paroisse d’Escurolles. Il a traversé la tragédie de la Révolution française sans jamais craindre pour sa vie, toujours au service des pauvres et des orphelins. Il fut un apôtre du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie. Deux siècles après sa mort, le témoignage de son existence rayonne encore : il nous invite au courage et à résister à l’air du temps pour rester fidèles à l’évangile.
Son procès de béatification s’est ouvert en 1924. Interrompu par la guerre, il a été repris par Mgr Dardel, évêque de Clermont en 1982.
Le Père Gaschon a été proclamé « vénérable » le 6 avril 1998 par le saint Pape Jean-Paul II. En 2012, Mgr Simon a instruit un procès diocésain sur un miracle présumé. Les actes ont été déposés à Rome le 13 juin 2016. La Position sur le miracle présumé est actuellement soumise à la Congrégation pour la Cause des Saints ; elle attend de passer en Commission médicale. Si le résultat de leur étude est positif, elle devra encore passer devant la Commission de théologiens. Si ces derniers concluent eux aussi au miracle, la voie sera ouverte pour que le Saint Père puisse accepter la béatification.

Michèle Jaffuel
Paroisse Saint-Léger-Sainte-Procule

Ecouter ici le dossier diffusé sur RCF Allier